Effets cognitifs et neurophysiologiques du cannabis chez les utilisateurs fréquents


La performance globale n'est pas significativement modifiée par le cannabis, même si la drogue augmente les temps de réponse lors de l'exécution des tâches et a induit un biais dans les réponses à l'étiquetage de «nouveaux» mots, comme ayant été vu précédemment dans la tâche de mémoire épisodique verbale. (...)

CONCLUSIONS: Comparativement aux résultats avec les utilisateurs occasionnels de cannabis, les utilisateurs fréquents ont montré les mêmes effets neurophysiologiques, mais des effets plus légers sur la performance cognitive. Ces données soulignent l'importance de prendre en compte les antécédents de consommation de drogues des participants à la recherche et d'examiner plusieurs mesures lors d'enquêtes sur les effets liés aux effets du cannabis sur le fonctionnement cognitif.

Hart CL, Ilan AB, Gevins A, Gunderson EW, Role K, Colley J, Foltin RW.


Division on Substance Abuse, New York State Psychiatric Institute and Department of Psychiatry, College of Physicians and Surgeons of Columbia University, USA; Department of Psychology, Columbia University, USA.

Lien vers l'étude: Neurophysiological and cognitive effects of smoked... [Pharmacol Biochem Behav. 2010] - PubMed result

0 comments:

Enregistrer un commentaire